Pourquoi associe-t-on les saints Pierre et Paul ?

Suite à article sur la Fête de Saint-Pierre et Saint-Paul, question qui m’a été posée au sujet de la fête de Pierre et Paul (28-29 juin) : Pourquoi associe-t-on souvent Pierre et Paul ?

Pourquoi saint Pierre et saint Paul sont-ils fêtés ensemble ? 

Réponse à la question par l’hebdomadaire La Vie.

… Selon le calendrier liturgique, la fête de saint Pierre et saint Paul est une solennité, c’est-à-dire une célébration liturgique de grande importance. Ce jour est même férié à Malte…

Revenons d’abord à l’histoire. Simon, que le Christ appellera Pierre, était un pêcheur – autant qu’un pécheur, serait-on tenté de préciser – galiléen, qui vivait à Capharnaüm, au bord du Lac de Tibériade. Un provincial, identifié comme tel grâce à son accent par plusieurs personnes au soir de l’arrestation de Jésus. Saul, avant d’être connu sous le nom de Paul, était, lui, un juif pharisien, lettré, citoyen romain de la ville de Tarse, en Asie mineure.

Leur point commun ? Le complet bouleversement produit par le Christ dans leur vie, qu’illustre dans les deux cas leur changement de nom. dont Pierre, qui laissent tout pour suivre Jésus. Quant à Paul, il est aveuglé sur la route de Damas et tombe à terre en entendant « une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » », rapporte le livre des Actes des Apôtres. Pierre est la pierre sur laquelle le Christ bâtit son Église ; Paul, le prédicateur qui voyagera sur tout le bassin méditerranéen pour apporter l’Évangile aux païens. Tous deux mourront en martyrs, Pierre crucifié la tête en bas, et Paul, décapité. Selon la tradition, le premier est inhumé au Vatican, près de la voie Triomphale, en 64 et le second enseveli sur la voie d’Ostie, en 67.

Pierre a donc été au fondement de l’Église, tandis que Paul a consacré sa vie à la diffusion de l’Évangile. Deux destins pour une finalité commune, comme le souligne saint Augustin dans un sermon prononcé lors de la célébration de cette fête : « En un seul jour, nous fêtons la passion des deux apôtres, mais ces deux ne font qu’un. Pierre a précédé, Paul a suivi. Aimons donc leur foi, leur existence, leurs travaux, leurs souffrances ! Aimons les objets de leur confession et de leur prédication ! » C’est donc bien en raison de l’importance et de la complémentarité de leur mission que ces deux piliers de l’Église sont célébrés ensemble.

Lire l’article complet.

Informations retransmises par Monique Basley, auteure de « LA VALETTE – Parcours-promenades dans la capitale » – Un guide numérique interactif : Testez les 35 premières pages

Infos sur MALTE – Abonnez-vous au blog – gratuit – vous recevrez les nouveaux articles dès leur parution (abonnement sur la « home page » du site).