Malte entre 1799 et 1814 – Transition : France et Grande-Bretagne

Histoire de Malte – Entre 1799 et 1814 – Période transition entre France et Grande-Bretagne

1799-1814 – Période de transition, entre guerre et paix

Cette domination commence dès 1799 par un Protectorat qui signifiait pour les Maltais une aide à la défense de l’archipel. Le Traité de Paix d’Amiens, en mars 1802, prévoyait le retour des Chevaliers de l’Ordre sur Malte et stipulait que les forces britanniques devaient évacuer l’archipel au plus tard sous trois mois. Ce traité ne fut jamais appliqué. La Grande-Bretagne se maintiendra à Malte et y exercera son autorité.

Traité de Paris (mai 1814)

Le 30 mars 1814, Napoléon abdique et est exilé sur l’île d’Elbe. Le 30 mai, un Traité de Paix est signé à Paris31, dont l’article VII stipule : «L’île de Malte et ses dépendances appartiendront en toute propriété et souveraineté à Sa Majesté britannique ». Malte est officiellement annexée à l’Empire britannique. Les Maltais sont ainsi passés de deux années de régime colonial français au régime colonial britannique. Le Congrès de Vienne, le 9 juin 1815, confirmera cette décision et dessinera le nouvel état de l’Europe.

***

Après 1814 – Voir article complémentaire : Malte – Gouvernance Britannique – 1799/1800 à 1964.