Eglise Sainte-Catherine à La Valette

Pour toutes ces pages… faire article alléchant

+ répéter LA VALETTE et ses 25 églises, chapelles, oratoires… Vous trouverez la description de certaines d’entre-elles dans le guide LA VALETTE.
liste des églises et lien pour chacune d’elle vers page.

Eglise Sainte Catherine – Ancienne chapelle des Chevaliers d’Italie

Repris de livret 2015

EXTRAIT PAGE + LIEN VERS ACHAT

et RE en fin d’article

Eglise Sainte-Catherine d’Italie (23)

South Street – Angle avec Merchants Street.

Eglise ouverte généralement le matin.

µ Concerts de musique de chambre donnés fréquemment (affichage à l’entrée).

 

Accolée à l’Auberge d’Italie, il s’agissait à l’origine de l’oratoire des Chevaliers de cette Langue, construit dans les années 1570-1576. Les historiens l’attribuent généralement à G. Cassar ; l’Auberge d’Italie ayant été construite dans les mêmes dates par lui. Cette chapelle a été agrandie par la suite et remaniée dans les années 1680 (même époque que les transformations de l’Auberge d’Italie). Il serait plus exact de dire qu’elle a été rebâtie car son plan ne correspond pas au plan habituel de G. Cassar. « … Il fut décidé d’ajouter une église ovale à la chapelle existante et d’intégrer l’ancien bâtiment en tant que nouveau sanctuaire de l’église. »[1] L’église actuelle est construite avec un plan centralisé, une forme octogonale et un dôme.

Endommagée par les bombardements de la dernière guerre, elle a fait l’objet d’une récente restauration.

 

L’intérieur :

  • Nef de forme octogonale.
  • Au plafond de la coupole :
    magnifique fresque divisée en huit segments avec des médaillons figurant les épisodes de la vie de sainte Catherine (attribuée à Mattia Preti).
  • « Les Chevaliers demandèrent à Preti de concevoir la décoration de la voûte, mais passèrent commande à un peintre local pour la réalisation. Preti dessina une voûte élégante avec des décorations en stuc peintes et des motifs ornementaux en gris et or qui sont encore à ce jour digne d’admiration. Cette contribution a également offert à Preti l’occasion d’apprendre une technique nouvelle pour lui, de la part du peintre local exécutant ses dessins : peinture à l’huile appliquée directement sur le mur, au lieu de la technique de la tempera plus traditionnelle utilisée pour les fresques. Preti maîtrisa rapidement la technique, la mettant en pratique quelques années plus tard en peignant la voûte d’une église plus importante, la co-cathédrale Saint-Jean. » [2]
  • Deux tableaux particulièrement symboliques, représentant la sainte patronne des Chevaliers de Langue d’Italie :
  • Sur le mur derrière le maître-autel, la peinture de M. Preti, le Martyre de Sainte-Catherine, est une de ses œuvres majeures. On la dit peinte en 1659 à Naples et offerte à la Langue italienne par l’artiste lors d’un premier séjour à Malte, avant son installation définitive[3], pour prouver et mettre en valeur son talent.
  • Le Mariage mystique de Sainte-Catherine, de Filippo Paladini. Particulièrement symbolique : il inclut les armes de la Langue d’Italie et saint Jean-Baptiste tenant le drapeau de l’Ordre de St-Jean.
  • Autres œuvres remarquables : un magnifique balcon ménestrel doré et un orgue, trois autels, des objets liturgiques en argent…

 

 

[1] Extrait de www.malta-canada.com/churches-chapels/Valletta.html

[2] Sic : Malta Culture Guide www.maltacultureguide.com/index.php?page=article&article_id=49

[3] Il arriva en 1601 : venu pour décorer la voûte de l’église conventuelle St-Jean.