Circuit de découverte de Mdina

Faire article avec photos et renvoyer à ceci et la suite plus loin
CHANGER LE TITRE – Faire plusiers articles qui revenrront chacun à cette page plus complète

_____1111111111111111111111

Ah, Mdina l’intemporelle ! Je lui rends visite / J’y fais une petite excursion de quelques heures lors de chacun de mes séjours maltais.

Aujourd’hui, Mdina, se montre fièrement sur son éperon rocheux au milieu de collines verdoyantes… PHOTO

J’aime flâner dans les rues et ruelles bordées de hauts murs de globigérine (pierre calcaire maltaise) dont la couleur change selon les moments de la journée, …. Vous vous promènerez /flânerez avec plaisir , au sein / cœur de la citadelle, entre des bâtiments de style médiéval (datant de l’époque du royaume normand de Sicile) et des palais baroques

Mdina l’intemporelle… Cette citadelle ville musée…

Mdina « renferme » des trésors des trésors religieux (xxx) et des trésors culturels et d’architecture…

Pour mieux comprendre cette citadelle-musée, un peu d’histoire…

L’histoire de Mdina/Rabat remonte à plus de 4000 ans (visitmalta).

Des noms à consonance arabe ? Cette première capitale maltaise a conservé, de par son histoire, un nom à consonance arabe, dérivé de medina. (VISIT MALTA « a gardé son nom à consonance arabe (comme Rabat sa voisine).  »

Pourquoi avoir choisi Mdina comme capitale ? Tout simplement parce que, juchée sur un promontoire au coeur/ centre de l’île principale de Malte, elle permettait voir de loin tout envahisseur arrivant par la mer./ « se protéger des invasions par la mer ».

visitmalta –  Elle fut bâtie au sommet d’une colline loin des côtes pour se protéger des invasions par la mer.

A l’époque médiévale :

https://www.visitmalta.com/fr/%20mdina-and-rabat

Mdina a eu des noms et titres différents selon ses dirigeants et son rôle, mais c’est son nom moyenâgeux qui la décrit le mieux : ‘Citta’ Notabile’ : la ville noble.

Elle abritait alors, comme aujourd’hui, les nobles familles de Malte, dont certaines descendent des suzerains normands, siciliens et espagnols qui ont établi leur demeure à Mdina à partir du 12ème siècle. Leurs impressionnants palais longent ses rues étroites et ombragées.

 

Après 1530…. Elle fut délaissée à l’arrivée de l’Ordre de Malte, force maritime, qui elle préféra s’installer dans une crique d’un petit port, afin d’y abriter sa flotte. A l’arrivée des Chevaliers, en 1530, ils lui préférèrent BIRGU, petit port et criques dans le Grand Port, où ils pouvaient abriter leur importante flotte de galères. (cf. article spécifique sur les 3 Cités).

Mdina, The Silent City : la silencieuse. Pourquoi ?

PARENTHESE – Et la capitale actuelle, La Valette? Dans ce même ordre d’idée, après l’invasion ottomane de 1565 (le Grand Siège), le grand maître d’alors décida (enfin…) de créer… Protection avant tout !Après la construction de La Valette… La noblesse…

 

Mdina a été partiellement détruite lors d’un tremblement de terre en 1693.

Par la volonté du Grand Maître Antonio Manoel de Vilhena, elle fut en partie reconstruite, en style baroque.

 

 

 

MDINA et RABAT, deux destins différents

es destins de Mdina et celui de Rabat, qui la jouxte, sont liés.

Rabat (avant Mdina)… visitmalta : « Cette ville revendique les origines de la chrétienté maltaise, car c’était ici qu’en 60 avant J.C. l’apôtre St Paul est dit avoir vécu après s’être échoué sur l’archipel. »

Lors de xxx Rabat fut détachée et l’on créa un fossé.

Rabat l’authentique : , cultures… vie locale… authentique. PHOTOS + LIEN VERS ARTICLE SPECIFIQUE

 

Mdian et Rabat, description Autorité du tourisme de malte, VisitMalta

https://www.visitmalta.com/fr/%20mdina-and-rabat

Mdina a eu des noms et titres différents selon ses dirigeants et son rôle, mais c’est son nom moyenâgeux qui la décrit le mieux : ‘Citta’ Notabile’ : la ville noble.

Elle abritait alors, comme aujourd’hui, les nobles familles de Malte, dont certaines descendent des suzerains normands, siciliens et espagnols qui ont établi leur demeure à Mdina à partir du 12ème siècle. Leurs impressionnants palais longent ses rues étroites et ombragées.

Mdina est l’un des plus beaux exemples européen d’une ancienne ville fortifiée extraordinaire par son mélange d’architecture médiévale et baroque.

Tout comme la proche Mdina, Rabat a joué un rôle majeur dans le passé de Malte et est une source principale de son patrimoine culturel.

Ce grand canton provincial faisait partie de la ville romaine de Melita, avec les sites et les reliques archéologiques trouvés qui témoignent de l’importance de cette ville durant la période romaine. Pendant des siècles, des ordres religieux se sont installés dans Rabat et les franciscains, les dominicains et les augustiniens y sont encore présents en nombre dans leurs couvents et monastères spacieux, approvisionnant les besoins religieux des paroissiens dans leurs églises.

 

La ville est un centre commercial et sert de marché à son grand arrière-pays agricole. On la trouve aussi facilement sur les cartes de touristes du fait de ses sites historiques et archéologiques : la Maison (Villa) Romaine, les Catacombes, la Grotte de St Paul et les belles églises et monastères.

_____22222222222222222222

Reprendre site cap sur le monde pour replacer ici

cap su rle monde « http://www.capsurlemonde.org/malte/mdina-rabat.html »

 

 

Faire article avec titre alléchant avec cette carte en image… bcp à voir en qqueq XXX m2

 

 

Capitale HISTORIQUE de Malte

Source carte : blueslimited.com

Mdina sur une carte (Google Maps)

+ Liens vers pages MDINA

– Mdina histoire

Pour comprendre Mdina, et Rabat, il faut connaître leurs origines. SIAMOISES / Soeurs

cap su rle monde « http://www.capsurlemonde.org/malte/mdina-rabat.html »

« Posée, telle une sentinelle avancée, sur le haut-plateau maltais, la cité jumelle de Mdina et Rabat dont les origines remontent à l’antiquité (âge du bronze!) tient sa richesse et son prestige à son statut d’ancienne capitale de Malte, demeure des familles de la noblesse historique de Malte avant l’arrivée des chevaliers de Saint-Jean. »

 

Source : Guesthouse Point de Vue, Mdina

 

Le déterminant de Mdina : sa localisation. AU coeur de l’île, à l’intérieur de l’île, sur l’un despoints les plus élevés de cette île de Malte, altitude env. 200 mètres. Cela permettait,de ce point élevé, de voir venir l’envahisseur (les îles maltaises étaient la proie de corsaires et pirates) – in time of strife

« Siège des autorités normandes, germaniques, angevines, aragonaises et espagnoles qui se succèdent comme féodaux de Malte, Mdina gagne son surnom de Città Notabile. Eglises et palais sont bâtis à l’abris des remparts entre le XIIe et le XVIe siècle (tandis que les ordres religieux s’installent à Rabat). La construction de La Valette lors de la seconde moitié du XVIe siècle marque le début du déclin de Mdina qui est progressivement suplantée par sa rivale (au grand dam d’ailleurs de l’aristocratie locale qui se voit supplantée par les chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean). «  »Crée en 1724 à l’initiative du grand maître Antoine Manoël de Vilhena, la porte de Mdina est encadrée de lions dressés et surmontée des armes du maître portugais: Ecartelé, aux 1 et 4, de la Religion ; aux 2 et 3, de gueules à une montagne d’or, mouvant de la pointe, sommée d’une fleur de lis du même et chargée d’une étoile d’azur. »

 

 

– Source cap sur le monde – bons baisers de malte : http://www.capsurlemonde.org/malte/mdina.html

 

 

 

 

 

Les premières fortifications de Mdina remontent à environ 1000 av. J-C, sou sla domination arabe/sarrazinz ? En hauteur, était facile à défendre : sa hauteur, son accès.

Date ???? Mdina devint le siège du Gouvernement de Malte (appelé Università)

Roger of Sicily, Count of Malta (by right of conquest of Malta in 1091) 1091

 

Mdina doit son nom de Città Notabile (la ville noble) à cette époque

 

A l’arrivée des Chevaliers (1530, l’Ordre n’était pas intéressé à /  ne tenait pas à défendre les défenses de Mdina (trad. de wlaks in mlt) , Mdina la capitale.

Pourquoi ? L’Ordre disposait d’une flotte importante de galères ; il lui fallait un port. Il choisit de s’établir à Birgu, où les anses profondes découpées dans la côte autour du Grand Port, les mettraient à l’abri.

Les Chevaliers abandonnèrent définitivement Mdina vers 1644 ???? pourqoi cette date précise ??? Cf. Vassallo https://vassallohistory.wordpress.com/tag/mdina/

 

1693, une date d’importance pour Mdina. Lourdement endommagée par les répercussions d’un séisme qui eut lieu en Sicile, les habitants quittèrent peu à peu cette cité… d’autant plus que La Valette (où les Chevaliers s’étaient établis depuis 1571) attirait de plus en plus…

A Mdina, la cathédrale fut reconstruite…

Mais il fallut attendre le XVIIe siècle, sous le grand magistère de Manoel de Vilhena (1722-1736) pour que Mdina fut….   (palais Vilhena)

ANtonioo…. WIki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ant%C3%B3nio_Manoel_de_Vilhena

Wiki : « On lui doit la construction du fort Manoel, construit sur l’île homonyme, baptisé ainsi en son honneur et se trouvant dans le Marsamxett Harbour au nord, port septentrional de La Valette.

Il fait également bâtir le Palais Vilhena à Mdina sur le site de l’ancienne Università médiévale ainsi que le théâtre Manoel. »

C’est de cette époque que date la porte d’entrée « « Crée en 1724 à l’initiative du grand maître Antoine Manoël de Vilhena, la porte de Mdina est encadrée de lions dressés et surmontée des armes du maître portugais: Ecartelé, aux 1 et 4, de la Religion ; aux 2 et 3, de gueules à une montagne d’or, mouvant de la pointe, sommée d’une fleur de lis du même et chargée d’une étoile d’azur. » »  »

PHoto – Sur le pont qui mène à l’entrée de la cité, des lions curonnés, symboles/ armes de de Vilhena

Le pont de pierre qui mène à Mdina est encadré de lions couronnés. »

– Mdina monuments, musées…

Palais Vilhena –

HM  »

restructured by Grand Master Antonio Manoel de Vilhena, with plans by Charles Francois de Mondion in 1726. Vilhena Palace was designed in Parisian Baroque style, substituting the original building of the medieval University.

Vilhena Palace also served as a temporary hospital during the 1837 cholera outbreak, as a sanatorium for British troops in 1860 and as a hospital for tuberculosis patients in the early twentieth century. In 1973 it was officially inaugurated as the National Museum of Natural History. The main responsibility of the museum is the acquisition, collection and conservation of natural history material, with importance given to local biota. »

 

Wiki : Le palais Vilhena fut construit à Mdina à la demande du grand maître António Manoel de Vilhena par Charles François de Mondion – sur le site de l’ancienne Università médiévale. Le palais actuel date de 1726, il est bâti par l’architecte français Charles François de Mondion sur la commande du 66e grand maître, António Manoel de Vilhena.

Le bâtiment sert ensuite d’hôpital temporaire pendant l’épidémie de choléra de 1837, puis comme sanatorium pour les troupes britanniques en 1860 et comme un hôpital pour les patients tuberculeux au début du XXe siècle1.

Le Musée National d’Histoire Naturelle est officiellement inauguré en 1973. La tâche principale du musée est l’acquisition, la collecte et la conservation du matériel d’histoire naturelle, avec une importance particulière donnée pour le biotope local1.

Musée d’histoire naturelle : détails sur le site Heritage malta : http://heritagemalta.org/museums-sites/national-museum-of-natural-history/

Entrée 5 € – Seniors et étudiants : 3, 50 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Mdina infos pratiques et circuit de découverte

Bus n° en venant de La Valette – Bus n° en venant de Sliema – Bus n° en venant de Bugibba – Voirplan bus : LIEN

 

 

 

________ CIRCUIT

 

Source carte : blueslimited.com

 

Vaste place devant la cathédrale St-Paul : Vue à 360° (Source Google)

 

 

 

 

 

 

 

____

Ces informations vous sont transmises gracieusement par Monique Basley,
auteure du guide « LA VALETTE – Parcours-promenades dans la capitale »


Des itinéraires choisis et  fléchés pour découvrir,
pas à pas, les richesses de cette capitale unique.

Préparez dès maintenant votre visite de la capitale.
Edition 2018 – téléchargeable
1ère édition – livre broché