Au centre de l’île, MOSTA et l’énorme dôme

Géographiquement : région nord de l’île. Mettre carte wiki avec point central. Ici ou dans article.

Finir l’article par. Vous êtes curieux ? Vous souhaitez en savoir plus sur Mosta… voir la page spécifique : xxx

Mosta / Il-Mosta

La ville de Mosta (env. 20000 habitants – superficie de 6,8 km2), au centre de l’île de Malte (Mosta sur Google Maps), est surtout connue pour le gigantesque dôme de son église : Mosta Dome (voir au bas de cet article + renvoi vers article spécifique)

Mosta est aussi le seul endroit à Malte : This was partly due to presence Wied Il-Ghasel, of one of Malta’s most important valley systems: a source of fresh water and adjacent stretches of rich, fertile soil.

Son nom viendrait de : The second hypothesis focuses on the Arabic word ‘musta’, meaning central or in the middle. This version thus argues that the name comes from the position of the sight in the centre of the island of Malta.

IL existe d’autres hyothèses….La plus probable…

La ville de MOSTA mérite votre visite… Pourquoi ?

Pour son histoire et son authenticité.

Pour plusieurs lieux/sites historiques : Victoria Line …) et une chapelle « de légende »…

 

Mosta authentique

 

 

Mosta aujourd’hui

De nos jours,

Yet, today urbanisation has taken a predominant lead over the agricultural activities of the Mostin and agricultural land has diminished significantly while the built-up area has sprawled out to the former rural outskirts of the small village of il-Mosta, now a significant and bustling town.

Page de la localité de Mosta : http://lc.gov.mt/Page.aspx?catid=23&pid=184&lid=1

Il-Mosta is in continuous development, new buildings are erected every day and the business community is quite active and flourishing. The population at about 18,000 inhabitants is one of the highest in the Maltese islands and has been given a boost in the last decades of the twentieth century by the establishment of a number of new housing estates (Santa Margerita, Tal-Blata l-Għolja, Ta’ Mlit, Iż-Żokrija).

 

Que voir d’authentique ou de patrimonique ?

A quelques pas du centre, au calme, un petit jardin public : Mosta Bride public Gardens
Peu connu. Peu connus également, les vestiges de ses arènes grecques.

Greek Theatre at Gharusa tal-Mosta MCAST
Source photo ci-dessus : Continentaleurope

 

 

Deux lieux « de légende » : la chapelle Speranza et tal-Gharusa tal-Mosta

Speranza, dans la vallée du même nom. Durant une invasion turque (1760-1761), pour échapper à l’envahisseur, une jeune pâtre se serait abritée dans une grotte où elle implora la Sainte Vierge… qui aurait tissé une toile d’araignée à l’entrée de la grotte pour la protéger…

 

tal-Gharusa tal-Mosta

Toute une légende !

 

Dans un jardin public …

Gnien L-Gharusa Tal-Mosta (Mosta Bride Public Garden)

Albums

Gnien L-Gharusa Tal-Mosta (Mosta Bride Public Garden)
13 photosUpdated il y a 4 ans

A small public garden situated at the outskirts of Mosta. While not possessing the grandeur and multitudes of trees, plants and flowers that other much larger gardens have, this serene little garden makes a pleasant change to the hustle and bustle of Mosta’s town centre.

Il-Leggenda tal-Gharusa tal-Mosta – Qawsalla

Extrait de la page Facebook : Malta Bulb – https://www.facebook.com/pg/maltabulb/photos/?tab=album&album_id=524654560947986

 

 » en maltais  » – Source : /www.qawsalla.com

 

 

 

Mosta – Un petit morceau de son histoire

 

Préhistoire

Ses origines remontent aux temps préhistoriques ; elle serait un des premiers lieux d’établissement humains à Malte.

Evidence for such a claim can be found in archaeological finds testifying to habitation as early as pre-history.

On a trouvé des dolmens dans la vallée Wied Filep (aujourd’hui carrière).

Histoire

Elle fut un village rural avec une petite communauté de fermiers ; ceci  du fait de sa situation : dans un vaste environnement de vallées, avec une source d’eau douce (l’île ne dispose pas de rivières permanentes) et des sols fertiles (denrée rare sur cette île, très sèche en été). Vallée que vous pouvez apercevoir sur cette vue satellite (Google Maps).

La relation des « fermiers » de Mosta à la nature est donc de longue date. L’emblème de la ville atteste de cet environnement rural. La devise, Spes Alit Ruricolam signifie : l’espoir renforce l’agriculteur (“Hope Strengthens the Farmer”)

Puis…hit by conflict such as corsair attacks in the Middle Ages and Early Modern Times as testified by folktales including that of ‘L-Gharusa tal-Mosta’ (The Bride of il-Mosta). Other attacks were experienced during more recent times in World War Two, when even the il-Mosta dome was pierced by a German bomb. As in all other towns and villages of the Maltese islands, Roman Catholicism is very much alive and active. Thus il-Mosta’s titular feast, that of St. Mary or the Assumption of Our Lady, forms an apex in the local religious and popular celebrations where the Mostin rally in front of the Rotunda in a manifestation of joy, merrymaking and social well-being.

 

Un peu d’Histoire et de Préhistoire…

Préhistoire

Wiki : « Mosta has been inhabited since pre-history. Dolmens at San Filep Valley, in the limits of Mosta, are primary evidence of this. Each dolmen has two rectangular standing stones and one other similar stone positioned horizontally above the other two »

 

On a retrouvé des signes de premières habitations datant de l’Age du Cuivre (soit env. 4100 à 2500 av. J-C). A l’époque où les Maltais se convertirent / furent convertis au Christianisme, Mosta fut un des endroits où cela se fit. (cf. Publius à Mdina/rabat). Cette pratique religieuse est attestée par des hypogées (temple de sépulture souterrains) retrouvés à Mosta et environs ; notamment à Ta’Bistra (localiser sur carte Google)

Bien que ref. 0 60 avec Paul… C’est au Moyen-Age que la religion chrétienne se répandit davantage à Malte… A Mosta et alentour, peu d’habitants embrassèrent cette religion (au tout début du XVe siècle on dénombrait env. 475 habitants seulement à Mosta – Jusqu’au début du XVIIe, Mosta dépendait du village de Naxxar.

Mosta devint ensuite une paroisse. Mettre lien vers Mosta Dome

« En 1575, Mosta comptait 116 résidences et douze chapelles (information documentation de l’église de …)

 

 

 

Ay Moyen-Age, il existait une place forte à Mosta : la tour Cumbo.
tour Cumbo

Victoria Lines

Victoria Lines – « Remparts » érigés au XIXe siècle, sous le règne de la Reine Victoria (d’où leur nom), afin de protéger l’île contre d’éventuelles invasions susceptibles de pénétrer par le nord.

Savoir plus sur les Victoria Lines…

Compilation Wikipedia en français : Lignes de Victoria

 

Article très détaillé, avec photos, sur victorialinesmalta.com

Victoria Lines : si vous êtes bon marcheur, et équipé en chaussures de marche, elle valent la découverte. Des parcours spécifiques sont organisés.

 

Malta - Mosta - Fort Mosta 03 ies.jpg

Sur les Victoria Lines :

Mosta Fort – Il-Fortizza tal-Mosta :
fort polygonal construit dans les années 1878-1880.
Il sert aujourd’hui de dépôt de munitions pour l’armée maltaise.

 

Lire plus sur Mosta Fort, (compilation Wikipedia – en anglais)

Détails architecture militaire de Fort Mosta – en anglais – ; par militaryarchitecture.com , avec détails xxx (Réf.

 

MB – Mettre plan GOOGLE montrant ceci.

 

 

Légende photo ci-dessus « Victoria Lines and Fort Mosta at the footpath between Ġnien l-Għarusa tal-Mosta and Fort Mosta in Mosta, Malta »

 

Malta - Mosta - (Gnien l-Gharusa tal-Mosta-Fort Mosta) - Victoria Lines + Fort Mosta 01 ies.jpg
By Frank Vincentz – Own work, CC BY-SA 3.0, Link

 

 

 

 

 

 

Chapelle Sperenza

 

 T4 – La Chapelle Sperenza, une chapelle « légendaire »

et une chapelle « légendaire » / « de légende »: Speranza, près/dans  de la vallée du même nom – CARTE

AIR MALTA –  Selon la légende, durant l’invasion turque (entre 1760 et 1761),  une jeune fille – qui gardait un troupeau de moutons en compagnie de ses frères et soeurs -, n’étant pas parvenue à s’échapper à temps, aurait trouvé refuge dans une grotte où elle pria Notre-Dame. Celle-ci serait alors intervenue et aurait tissé une toile d’araignée sur l’entrée de la grotte pour la protéger. Les envahisseurs turques n’ont jamais pensé à chercher dans cette grotte puisque la toile d’araignée était intacte. Ils ne l’auraient donc jamais trouvée.

Wiki : « Speranza Chapel, which is situated at the Speranza Valley. It was built in the 18th century, between 1760 and 1761. A legend tied to the Chapel recounts that, during a Turkish invasion, a young girl and her sisters taking care of their family’s sheep were at risk to be taken by the invaders. While the sisters escaped, the young girl could not run fast enough because she limped slightly. It is said that she hid in a cave (found under the Chapel, on its left side), and meanwhile she prayed to Mary, mother of Jesus, promising that if she were saved, she would build a chapel dedicated to Our Lady. When the Turkish invaders chasing her arrived, they didn’t look for her in the cave because they thought the girl could not be hiding there as there was an intact web at the entrance, which would have not been so if someone had gone in. »

 

SItuée près/dans  de la vallée du même nom, la chapelle Sperenza, vaut le détour.

Il-Kappella tal-Isperanza –

Wiki  : An attraction in Mosta is the Speranza Chapel, which is situated at the Speranza Valley. It was built in the 18th century, between 1760 and 1761. A legend tied to the Chapel recounts that, during a Turkish invasion, a young girl and her sisters taking care of their family’s sheep were at risk to be taken by the invaders. While the sisters escaped, the young girl could not run fast enough because she limped slightly. It is said that she hid in a cave (found under the Chapel, on its left side), and meanwhile she prayed to Mary, mother of Jesus, promising that if she were saved, she would build a chapel dedicated to Our Lady. When the Turkish invaders chasing her arrived, they didn’t look for her in the cave because they thought the girl could not be hiding there as there was an intact web at the entrance, which would have not been so if someone had gone in.

 

 

 

 

Crédit photo : Yoko Morikawa – Lien Google Map Tal Esperenza

 

  – CARTE : https://www.google.com/maps/place/35%C2%B054’34.6%22N+14%C2%B025’09.4%22E/@35.909606,14.4170841,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x0:0x0!8m2!3d35.909606!4d14.4192728

Remontons mi-XVIIe siècle, au moment de l’invasion turque de 1760-1761.
Selon la légende / la légende nous indique/dit que …, à cette époque,  une jeune fille – qui gardait un troupeau de moutons en compagnie de ses frères et soeurs -, n’étant pas parvenue à s’échapper à temps, aurait trouvé refuge dans une grotte où elle pria Notre-Dame. Celle-ci serait alors intervenue et aurait tissé une toile d’araignée sur l’entrée de la grotte pour la protéger. Les envahisseurs turques n’ont jamais pensé à chercher dans cette grotte puisque la toile d’araignée était intacte. Ils ne l’auraient donc jamais trouvée.

Une autre légende conte que …


Photo fournie gracieusement par TripAdvisor

AIR MALTA –  Selon la légende, durant l’invasion turque (entre 1760 et 1761),  une jeune fille – qui gardait un troupeau de moutons en compagnie de ses frères et soeurs -, n’étant pas parvenue à s’échapper à temps, aurait trouvé refuge dans une grotte où elle pria Notre-Dame. Celle-ci serait alors intervenue et aurait tissé une toile d’araignée sur l’entrée de la grotte pour la protéger. Les envahisseurs turques n’ont jamais pensé à chercher dans cette grotte puisque la toile d’araignée était intacte. Ils ne l’auraient donc jamais trouvée.

 

 

PAGE – Mosta pour son Histoire et son authenticité

Un peu d’Histoire et de Préhistoire…

On a retrouvé des signes de premières habitations datant de l’Age du Cuivre (soit env. 4100 à 2500 av. J-C). A l’époque où les Maltais se convertirent / furent convertis au Christianisme, Mosta fut un des endroits où cela se fit. (cf. Publius à Mdina/rabat). Cette pratique religieuse est attestée par des hypogées (temple de sépulture souterrains) retrouvés à Mosta et environs ; notamment à Ta’Bistra (localiser sur carte Google)

Bien que ref. 0 60 avec Paul… C’est au Moyen-Age que la religion chrétienne se répandit davantage à Malte… A Mosta et alentour, peu d’habitants embrassèrent cette religion (au tout début du XVe siècle on dénombrait env. 475 habitants seulement à Mosta – Jusqu’au début du XVIIe, Mosta dépendait du village de Naxxar.

Mosta devint ensuite une paroisse. Mettre lien vers Mosta Dome

« En 1575, Mosta comptait 116 résidences et douze chapelle (information documentation de l’église de …)

Ay Moyen-Age, il existait une place forte à Mosta : la tour Cumbo.
tour Cumbo

MOSTA DOME – ROTUNDA

Détails d’ans l’article : MOSTA et sa « ROTUNDA »

 Autour de Mosta

Routard  » Dans les environs, le Mosta Fort et les Victoria Lines s’offrent à des visites intéressantes

Chapel of St Paul The Hermit, dans la vallée de Wied Il-Ghasel, Mosta

PHOTO + lien google map.

Titre 3 –  Mosta – INFOS PRATIQUES

Le 15 août – A Mosta, le 15 août, fête de l’Assomption de Marie, la « festa » est la plus courue de toutes les festas de l’île. Vous avez dit festa ? Il s’agit de la fête patronale traditionnelle. Savoir plus…

 


Une petite pause à Mosta ?

Vue en surplomb de l’église à partir du café qui se situe au coin ; salle du 1er étage… (café, pâtisserie, snack…).

 

Hébergement à Mosta – Conseil : MB  Routard  » Cependant, Mosta ne compte aucune possibilité d’hébergement, donc n’oubliez pas de rentrer le soir!

___

 

A Mosta, le 15 août, fête de l’Assomption de Marie, la « festa » est la plus courue de toutes les festas de l’île.

Vous avez dit festa ? Il s’agit de la fête patronale traditionnelle. Savoir plus…

15 août à Malte, quand tradition et Histoire se côtoient

l-Festa ta’ Santa Marija est le summum de toutes les « festas » maltaises. Mêlez-vous à la foule, vous vivrez un authentique moment de la vie maltaise.

  • Fête religieuse pour l’Assomption de Marie (Santa Marija Assunta), que l’on appelle plus simplement la Fête de Sainte-Marie : Santa Marija.

Fête patronale de l’Assomption à Mosta –

Mosta – L’une des festas qui rassemble le plus de monde.

https://www.youtube.com/watch?v=EqOhL1vDp90&w=560&h=315 –


Source : Festa Santa Marija Mosta 2011 spieldeg.
Video un peu longue (13 min.) mais qui montre bien les multiples aspects de la « festa » : cérémonial, religieux, populaire…

 

 

 

 

PHOTO MB

L’église et son dôme

MOSTA DOME / ROTUNDA

Coupole – PHOTO

La ville de Mosta

___

A Mosta, le 15 août, fête de l’Assomption de Marie, la « festa » est la plus courue de toutes les festas de l’île.

Vous avez dit festa ? Il s’agit de la fête patronale traditionnelle. Savoir plus…

15 août à Malte, quand tradition et Histoire se côtoient

l-Festa ta’ Santa Marija est le summum de toutes les « festas » maltaises. Mêlez-vous à la foule, vous vivrez un authentique moment de la vie maltaise.

  • Fête religieuse pour l’Assomption de Marie (Santa Marija Assunta), que l’on appelle plus simplement la Fête de Sainte-Marie : Santa Marija.

Fête patronale de l’Assomption à Mosta –

Mosta – L’une des festas qui rassemble le plus de monde.

https://www.youtube.com/watch?v=EqOhL1vDp90&w=560&h=315 –


Source : Festa Santa Marija Mosta 2011 spieldeg.
Video un peu longue (13 min.) mais qui montre bien les multiples aspects de la « festa » : cérémonial, religieux, populaire…

 

Infos officielles sur MOSTA : http://www.mostalocalcouncil.com/ – Visit the research material section and read all about Mosta! – eglise : »The dome has a diameter of 52 m and is 62 m high. It provides enough space for 12.000 people – Mosta counts in total only 17.000 residents today!  »

 

 

 


Ces informations vous sont transmises gracieusement par Monique Basley, auteure du guide « LA VALETTE – Parcours-promenades dans la capitale » : des itinéraires choisis et  fléchés pour découvrir, pas à pas, les richesses de cette capitale unique.


Préparez dès maintenant votre visite de la capitale maltaise.
Edition 2018 ; téléchargeable, interactive
1ère édition livre broché

Ce site/blog vit grâce à la vente du livre. Merci d’avance de vos partages et contributions à l’achat.

 

 LIENS – Renvoyer vers les articles ROTUNDA et MOSTA


Ces informations vous sont transmises gracieusement par Monique Basley, auteure du guide « LA VALETTE – Parcours-promenades dans la capitale » : des itinéraires choisis et  fléchés pour découvrir, pas à pas, les richesses de cette capitale unique.


Préparez dès maintenant votre visite de la capitale maltaise.
Edition 2018 ; téléchargeable
1ère édition livre broché

Ce site/blog vit grâce à la vente du livre. Merci d’avance de vos partages et contributions à l’achat.

 

(1) L’un des plus important environnement de vallées de l’île de Malte, avec :

  • Wied il-Qliegħa (Qlejja Valley)
  • Wied il-Ħanżira (Pig Valley)
  • Wied tal-Isperanza (Speranza Valley)
  • Wied is-Sir (Sir Valley)
  • Wied il-Għasel (Honey Valley – Vallée du Miel)
  • Wied Filep (Filpe Valley) – N’existe plus en tant que telle. Est aujourd’hui une carrière.
  • Wied Gananu (Gananu Valley)